capture

Bouger, une composante fondamentale du jeu
On estime à 20% de la journée le temps consacré au jeu par les enfants. L’activité ludique peut être solitaire ou partagée, improvisée ou structurée, silencieuse ou bruyante. Elle peut aussi prendre la forme d’un jeu calme ou d’un jeu physique.
Selon l’âge et le contexte, leur besoin vital de jouer se manifeste par des comportements d’exploration, de manipulation, de langage, d’imagination et bien sûr de grande motricité. Bouger est une composante fondamentale du jeu. Néanmoins on parle de jeu jeu actif lorsque l'enfant utilise tout son corps et est libre de se mouvoir dans l’espace. Le jeu actif se déroule de préférence en pleine nature ou dans un parc aménagé mais aussi dans une grande salle. Les verbes pour le décrire sont évocateurs de grands mouvements : courir, sauter, grimper, se balancer, soulever, lancer, pousser, etc.
A savoir : le jeu actif dans une salle, même si les enfants circulent avec vivacité d’un coin jeu à un autre, déplacent des gros jouets avec roues, bougent et chahutent, ce n’est pas pour autant qu’ils déploient une dépense d’énergie équivalente à celle générée par le jeu actif d’extérieur.

 

Lire la suite sur : lesprosdelapetiteenfance.fr